• Vénérables vieilles pierres de nos paysages familiers

     

    L'église les pieds dans l'eau

     

       Nous n'y mettons plus les pieds qu'en vacances, et encore, ce sont celles des autres que nous visitons. Celle-ci, jamais je n'y suis entré. Jamais Saint André n'a reçu mon hommage. Pourtant elle m'est familière : chaque matin d'il y a quelques années, les volets de ma chambre s'ouvraient sur elle.

     

    L'église au bout de la rue

       Elle contemple nos quotidiens.

     

    Derrière l'église

       Je n'ai pas plus honoré Saint Étienne que Saint André d'une visite. Moi la brebis irrémédiablement égarée, elle m'a pourtant à l'oeil chaque jour que Dieu fait. Au détour des rues du quartier je lui rends son attention.

     

    L'Église derrière la haie

       Vénérables pierres qui avez dominé l'intégrale cohorte de nos aïeux, resterez vous éternelles en vous nourrissant de nos petits coups d'oeil ?

    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :