• Côte normande jour 3

       Une usine à nuages

    Côte normande jour 3

       Étrange journée ce jour 3. Il ne fait plus froid, les doigts peuvent rester sur l'appareil photo sans risquer la congélation, je vais donc pouvoir m'en donner à coeur joie, mitrailler à plein régime... Et en fait non. Mal aux pieds à force de piétiner, ampoules. Fatigue. Pas d'inspiration.

       Oui, la plage du Butin à Honfleur, c'était bien. Une immense plage dans l'estuaire de la Seine, avec magnifique vue sur les raffineries du Havre, dont on a l'impression que les seuls nuages de cette journée splendidement ensoleillée sont de sa fabrication. Une plage dont les édiles municipaux je suppose, préviennent les usagers par une pancarte à l'entrée, que oui, elle est grise, oui, elle est moche (sic), mais que c'est pas des raisons pour ne pas en prendre soin ! Ça aurait été vraiment super si j'avais eu le bon objectif, un gros, qui permet de bien zoomer. Un de ces jours...

    Villerville / Tigreville

    Côte normande jour 3

       Villerville, c'était bien aussi. Je m'y suis arrêté par hasard : je n'avais jamais entendu parler de cet endroit. Par contre, je me suis rapidement aperçu que j'en avais déjà vu des images. Mais je n'aurais jamais fait le lien entre ces images que j'avais vues et l'endroit lui-même, si la ville n'avait pas installé aux différents endroits concernés des panneaux pour alerter les passants. Villerville, c'est ici qu'Henri Verneuil a dirigé Gabin, Belmondo et Suzanne Flon dans Un Singe en hiver, dans lequel Villerville jouait le rôle de la Tigreville du roman d'Antoine Blondin.

    Côte normande jour 3Côte normande jour 3

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       Cette maison à la double volée de marches, c'était la gendarmerie où Gabin vient récupérer Belmondo après avoir fait scandale dans le village, et ce bistro au coin de la rue qui mène à la plage, c'est le fameux Cabaret Normand - c'est son nom dans le film, et c'est son nom en vrai (au moins depuis le film, en tout cas) - où Belmondo prend une sévère cuite parce qu'on ne boit pas à l'Hôtel des Bains de Gabin où il a pris une chambre, parce que le patron est abstinent.

    Côte normande jour 3

       Comment aurais-pu reconnaître ces endroits pimpants sous le soleil, quand la postérité les a figés en noir et blanc et sous la pluie ?

       Étrange : d'abord, je découvre cette petite station littorale avec ses quelques villas, que forcément des peintres, peut-être des compositeurs, ou d'inévitables artistes quels qu'ils soient, ont habitées, et l'endroit m'évoque la bohème, l'esprit, le style, puis, je m'aperçois que c'est ce lieu-là que Verneuil a choisi pour rendre l'étroitesse d'esprit, l'horizon barré, la vie étriquée. Question de point de vue, sûrement...

       Et puis un drôle de clin d'oeil : un peu au-dessus du coeur du village, au coin de la place aménagée de façon moderne, et de la route qui traverse le haut du village, il y a un bar, ouvert, lui, qui ne prétend pas attirer les touristes, genre PMU. Il s'appelle le Café Français. Le Cabaret Normand a-t-il trouvé plus rabougri que lui ?

       Traversée du Pays d'Auge : il faudrait que je m'arrête. Ces fermes zébrées, sur lesquelles le noir des colombages contraste avec le blanc du torchis, l'une trônant sur une butte, l'autre nichée dans un vallon, réclament mon attention. Mais j'ai décidé d'aller à Trouville, alors on verra au retour...

       Seulement Trouville est décevante. Des dizaines de villas de style XIXe et début XXe, imposantes comme des petits châteaux. C'est impressionnant. Bon. Des grosses baraques,  leurs nombreux volets fermés. Le casino, ça, il en jette ! Gigantesque, toiture d'ardoises, qu'on dirait qu'elles ont été cirées tellement qu'elles reluisent, et blancheur éclatante des murs - les repeint-on chaque année, ou bien est-ce que je tombe juste après le ravalement ? Bien. Quoi d'autre à Trouville ? Une station balnéaire, voilà voilà. À Deauville, je me contenterai d'un petit tour en voiture.

    Côte normande jour 3

      

       Fin du jour 3, vivement le jour 4.

     

    Côte normande jour 3

    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :